L’Anubhavamrita : Partie 9 : l’état de Réalisation du Soi .

  Dernier chapitre et conclusion de l’Anubhavamrita qui culmine dans le but de tout chercheur sérieux : L’état de Réalisation du Soi ! Après avoir par tous les moyens possibles invalidé tous les concepts de connaissance, d’ignorance, il nous mène à ce que Bernard appelle constamment: LA MERVEILLE DES MERVEILLES, et ces mots ont un… Poursuivre la lecture de L’Anubhavamrita : Partie 9 : l’état de Réalisation du Soi .

L’Anubhavamrita : Partie 7 : Invalidation de l’ignorance.

    Continuons notre exploration du merveilleux texte de Jnaneshwar, si prisé par Nisargadatta et sa lignée. Après le premier chapitre qui relatait en détails l’identité de Shiva-Shakti, le second qui était un hommage vibrant au Guru, le troisième qui développait les quatre paroles fondamentales de l’hindouisme, le quatrième qui allait au-delà du vide et… Poursuivre la lecture de L’Anubhavamrita : Partie 7 : Invalidation de l’ignorance.

L’Anubhavamrita : Partie 6 : L’invalidation du mot.

Continuons notre exploration du merveilleux texte de Jnaneshwar, si prisé par Nisargadatta et sa lignée. Après le premier chapitre qui relatait en détails l’identité de Shiva-Shakti, le second qui était un hommage vibrant au Guru, le troisième qui développait les quatre paroles fondamentales de l’hindouisme, le quatrième qui allait au-delà du vide et du plein,… Poursuivre la lecture de L’Anubhavamrita : Partie 6 : L’invalidation du mot.

L’Anubhavamrita : Partie 5 : Sat-Chit-Ananda.

Continuons notre exploration du merveilleux texte de Jnaneshwar, si prisé par Nisargadatta et sa lignée. Après le premier chapitre qui relatait en détails l’identité de Shiva-Shakti, le second qui était un hommage vibrant au Guru, le troisième qui développait les quatre paroles fondamentales de l’hindouisme, le quatrième qui allait au-delà du vide et du plein, … Poursuivre la lecture de L’Anubhavamrita : Partie 5 : Sat-Chit-Ananda.

L’Anubhavamrita : Partie 4 : Le Vide et le Plein.

Continuons notre exploration du merveilleux texte de Jnaneshwar, si prisé par Nisargadatta et sa lignée. Après le premier chapitre qui relatait en détails l’identité de Shiva-Shakti, le second qui était un hommage vibrant au Guru, et le troisième qui développait les quatre paroles fondamentales de l’hindouisme, nous rentrons maintenant dans une présentation vertigineuse de : « CELA… Poursuivre la lecture de L’Anubhavamrita : Partie 4 : Le Vide et le Plein.

L’Anubhavamrita : Partie 3 : La dette aux 4 formes de paroles !

  Je veux tenter quelque chose d’inhabituel (surtout à une époque si inculte et friande de «digests” et de vulgarisations complaisantes) et proposer aux lecteurs de ce site LE TEXTE BRUT DE L’ANUBHAVAMRITA lui-même sans aucun commentaire, afin de permettre à chacun d’explorer selon son niveau LA FORCE ET LA VERITÉ transformatrices de ce texte de 800 ans… Poursuivre la lecture de L’Anubhavamrita : Partie 3 : La dette aux 4 formes de paroles !

L’Anubhavamrita : Partie 2 : Hommage au Guru !

Je veux tenter quelque chose d’inhabituel (surtout à une époque si inculte et friande de «digests” et de vulgarisations complaisantes) et proposer aux lecteurs de ce site LE TEXTE BRUT DE L’ANUBHAVAMRITA lui-même sans aucun commentaire, afin de permettre à chacun d’explorer selon son niveau LA FORCE ET LA VERITÉ transformatrices de ce texte de 800 ans dont… Poursuivre la lecture de L’Anubhavamrita : Partie 2 : Hommage au Guru !

Une des oeuvres spirituelles les plus influentes au monde : l’Anubhavamrita Partie 1

                                                               Jnaneshwar 1275-1296   Mon expérience après les nombreuses lectures que j’ai faites c’est que la force transformatrice d’un texte sacré tient au texte ancien… Poursuivre la lecture de Une des oeuvres spirituelles les plus influentes au monde : l’Anubhavamrita Partie 1

La solitude du chercheur de fond et le doute inévitable(Père Le Saux 2)

  Le Père Henri le Saux naît en bretagne le 30 Août 1910.Après des études au séminaire de Rennes, il entre à 21 ans à l’abbaye bénédictine de Sainte Anne de Kergonan. En 1945, il entre en contact avec l’abbé Jules Monchanin, qui s’est consacré à l’étude de l’Inde et des liens entre le christianisme… Poursuivre la lecture de La solitude du chercheur de fond et le doute inévitable(Père Le Saux 2)