La solitude du chercheur de fond et le doute inévitable( Père Le Saux 1)

  Le Père Henri le Saux naît en bretagne le 30 Août 1910.Après des études au séminaire de Rennes, il entre à 21 ans à l’abbaye bénédictine de Sainte Anne de Kergonan. En 1945, il entre en contact avec l’abbé Jules Monchanin, qui s’est consacré à l’étude de l’Inde et des liens entre le christianisme… Poursuivre la lecture La solitude du chercheur de fond et le doute inévitable( Père Le Saux 1)

Le chercheur doit se méfier des beaux parleurs ! par Siddharameshwar (Partie 5)

    Quelle puissance dans cet extrait que je conseille humblement de lire et relire. Siddharameshwar nous y mène au-delà du par delà et nous invite à ne pas être des « jacasseurs à propos de Dieu » « des illusionnés sur notre propre éveil ». Son exigence est grande mais on sent une telle force de vérité dans ses mots et… Poursuivre la lecture Le chercheur doit se méfier des beaux parleurs ! par Siddharameshwar (Partie 5)

Une fois atteinte: la connaissance doit être abandonnée, car tout ce qui apparaît doit disparaître (Partie 4 de Siddharameshwar)

  Dans ce quatrième extrait Siddharameshwar finit de décrire le cheminement du disciple pour arriver au-delà des quatre corps, c’est-à-dire en fait : Réaliser. Et à cette lecture on se rend compte à quel point le travail sur le mental est de première importance pour la mort du corps subtil qui lui-même s’est construit à partir… Poursuivre la lecture Une fois atteinte: la connaissance doit être abandonnée, car tout ce qui apparaît doit disparaître (Partie 4 de Siddharameshwar)

Seul le résultat compte: la méthode est secondaire par Siddharameshwar Maître de Nisargadatta (Partie 3)

    Dans cette troisième partie je me suis attaché de nouveau à condenser l’enseignement de Siddharameshwar qui aborde un sujet intéressant concernant la pédagogie employée par les Êtres Réalisés pour mener le disciple au but. Ce qui une fois de plus nous permet bien de constater qu’il y a UN BUT et un CHEMINEMENT… Poursuivre la lecture Seul le résultat compte: la méthode est secondaire par Siddharameshwar Maître de Nisargadatta (Partie 3)

A la recherche du « je » par Siddharameshwar Maître de Nisargadatta (Partie 2)

  Dans l’article qui suit je me suis attaché à condenser l’enseignement de Siddharameshwar Maître de Nisargadatta, concernant notre voyage à la recherche du « je ». Il est parfois difficile à lire pour certains parce que son style date un peu mais n’oublions pas qu’il s’adressait au siècle dernier à des disciples hindous dont la culture… Poursuivre la lecture A la recherche du « je » par Siddharameshwar Maître de Nisargadatta (Partie 2)

L’Unique but du chercheur : La connaissance de soi et la fusion ! (Siddharameshwar Partie 1)

Voici des paroles fortes de Siddharameshwar (1888-1936)  Guru de Nisargadatta (1897-1981) qui une fois de plus nous ramène à l’essentiel au-delà de tous les concepts et religions diverses. Il nous incite à revenir à notre Vraie Nature en nous détachant de notre si forte identification au corps, de manière à Réaliser notre unité avec l’essence… Poursuivre la lecture L’Unique but du chercheur : La connaissance de soi et la fusion ! (Siddharameshwar Partie 1)

« TOUT EST LE SOI » : Chapitre 13 de la Ribhu Gita.

      La Ribhu Gita, littéralement « Chant de Ribhu », est la sixième partie du Shiva Rahasya, un texte mystique légendaire d’Inde. La totalité de la Ribhu Gita est censée représenter l’enseignement donné au Sage Ribhu par Dieu lui-même, sous la forme de Shiva, l’aspect sans forme de la divine activité, en laquelle tous les êtres… Poursuivre la lecture « TOUT EST LE SOI » : Chapitre 13 de la Ribhu Gita.

Le corps serait découpé en mille morceaux, que le Soi ne serait pas blessé. Si le pot est pulvérisé , l’espace qu’il contient n’est pas détruit. (Yoga Vasistha 5)

Dernier extrait du Yoga Vasistha, qui parle de lui-même et que je n’ai guère envie de commenter sauf à dire avec force le message d’espoir qu’il contient et qui est exprimé dans mon titre à cet article et cet intense message à la fin que le Soi n’apparaît que lorsque l’on est libéré de tous… Poursuivre la lecture Le corps serait découpé en mille morceaux, que le Soi ne serait pas blessé. Si le pot est pulvérisé , l’espace qu’il contient n’est pas détruit. (Yoga Vasistha 5)

Tous les êtres de cet univers le maintiennent par leurs propres notions et idées!(Yoga Vasistha 4)

Notre mental est le roi des constructions illusoires des châteaux en Espagne! Dans cette quatrième partie du Yoga Vasistha, après avoir envisagé la création du monde d’une manière telle qu’elle bouscule pas mal d’idées reçues, on va passer maintenant à ce qui maintient ce monde « en vie » et là aussi si je puis dire familièrement :… Poursuivre la lecture Tous les êtres de cet univers le maintiennent par leurs propres notions et idées!(Yoga Vasistha 4)

Rien n’a jamais été créé nulle part à aucune époque, et rien non plus ne s’achève! (Yoga Vasistha 3)

Cette troisième partie du Yoga Vasistha aborde le grand problème de la création pour lequel les principales religions du monde ont émis un mythe fondateur. Pour les Chrétiens par exemple, le monde a été créé en 6 jours et Dieu s’est reposé le septième. D’emblée ce texte échappe en revanche à toute volonté de décrire… Poursuivre la lecture Rien n’a jamais été créé nulle part à aucune époque, et rien non plus ne s’achève! (Yoga Vasistha 3)