• images
  • 14 h 44 min
  • images
  • Aucun commentaire.

Faut il sauver le monde?

 

Nisargadatta_Maharaj

 

A propos de la vie quotidienne et du comportement dans le monde Nisargadatta disait :

« Pourquoi vous soucier du monde avant de prendre soin de vous-même ?

Vous voulez sauver le monde n’est ce pas ? Pouvez-vous sauver le monde avant de vous sauver vous-même et que veut dire « être sauvé » ? Sauvé de quoi ? De l’illusion.

LE SALUT C’EST DE VOIR LES CHOSES TELLES QU’ELLES SONT.

 Demeurez tranquille ! Faîtes votre travail dans le monde mais intérieurement demeurez tranquille, alors tout viendra à vous.

Ne comptez pas sur votre travail pour vous réaliser : IL SE PEUT QU’IL PROFITE AUX AUTRES MAIS PAS A VOUS.

VOTRE ESPOIR EST DANS LE SILENCE DE VOTRE MENTAL ET LA QUIÉTUDE DE VOTRE CŒUR.

Que rien ne vous retienne d’assumer vos fonctions.
Une action pour laquelle vous n’êtes pas impliqué émotionnellement, qui est bénéfique, qui n’est pas source de souffrance, ne vous lie pas.

Vous pouvez être engagé dans diverses directions et travailler avec énormément  d’enthousiasme tout en demeurant intérieurement libre et tranquille, avec un mental comme un miroir, reflétant tout sans en être affecté.
L’imprévu est certain de se produire, tandis que ce qui est attendu pourrait ne jamais arriver.

TOUT EST PARCE QUE VOUS ÊTES !

Accrochez vous profondément et fermement à ce point et demeurez sans cesse en lui.

Réaliser l’Absolue Réalité de tout ceci est la Libération.

CELUI QUI S’EST EXAMINE A FOND, QUI A FINALEMENT COMPRIS, N’ESSAIERA JAMAIS D’INTERVENIR DANS LE JEU DE LA CONSCIENCE.

 Il n’existe pas de créateur doté d’une grande intelligence tel que vous pouvez le concevoir. Tout ce jeu se déroule spontanément.

Il n’y a aucun intellect derrière cela.

ALORS N’ESSAYEZ PAS D’IMPOSER LE VÔTRE EN VUE D’AMENER DU CHANGEMENT.

Laissez cela tranquille. Votre intellect est un dérivé de ce processus, alors comment pourrait il prendre en main ou même évaluer la totale création ?

EXAMINEZ VOUS C’EST CELA VOTRE RAISON D’ÊTRE.

 La spiritualité n’est rien d’autre que comprendre ce jeu de la Conscience. Essayer de découvrir la nature de cette illusion en cherchant sa source.

IL NE PEUT Y AVOIR DE CONSCIENCE PERSONNELLE SANS LA PURE PRÉSENCE.

MAIS IL PEUT Y AVOIR PURE PRÉSENCE SANS LA CONSCIENCE PERSONNELLE.

Comme dans le sommeil profond, la Présence est Absolue.

LA CONSCIENCE PERSONNELLE EST RELATIVE A SON CONTENU, ELLE EST TOUJOURS CONSCIENCE DE QUELQUE CHOSE.

 La conscience personnelle est partielle et changeante.La Présence est totale, immuable, calme et silencieuse et elle est la matrice commune de toute expérience.

CE QUE VOUS ÊTES : VOUS L’ÊTES DÉJÀ.

En sachant ce que vous n’êtes pas, vous vous en libérez et vous demeurez dans votre état naturel. Cela se produit tout à fait spontanément et sans effort. Avant l’apparition de cette ETRETE, cet état quel qu’il puisse être est antérieur ou plutôt au-delà de l’état d’être et du non être.

Je prédomine en cet état avant l’apparition de l’Êtreté et aussi avant l’apparition de la non Êtreté et avec l’état de veille : ce monde entier se manifeste. Mon monde se manifeste en raison de mon Êtreté.

Cela aussi est observé par cet état qui est antérieur à l’Êtreté :

ET VOUS ÊTES CELA

 Le point essentiel de l’enseignement de Nisargadatta est que nous sommes déjà absolument libres et qu’il n’y a rien que nous ayons à faire, à construire, à devenir ou à changer en nous.

Nous devons simplement voir la réalité de la vie, c’est-à-dire QUE NOUS NE SOMMES PAS CE CORPS, NI CE MENTAL : qu’ils sont, pourrait on dire, le jeu des éléments et avec cette compréhension se présente cette JOIE EXTRAORDINAIRE ET LA LIBERTÉ.