• images
  • 10 h 55 min
  • images
  • Pas de commentaire.

Les sages nous regardent-ils depuis là haut? peut-on arriver à les voir en méditation?

 

 

 

 

 

 

depositphotos_4513475-god-in-hands-of-puppeteerange-blond-sur-un-nuageNatoire_-_Adam_et_Eve_chasses_du_Paradis_terrestre1

IMG_0066

 

Beaucoup de chercheurs spirituels comme le dit souvent Bernard ,sont empêtrés dans des croyances qui d’un côté certes les rassurent mais en même temps les alourdissent.

De nombreux penseurs de notre époque ont compris cela mais suppriment les croyances et stagnent dans une sorte de désabusement réducteur et asséchant.

Ce que j’ai trouvé de merveilleux entre autre dans la rencontre avec Bernard c’est qu’il ne fait aucune concession avec les croyances mais qu’il est cependant porteur d’un message beaucoup plus rassurant que toutes les croyances réunies: celui du BONHEUR immense de fusionner en ce qui est cherché.

De plus il n’en est pas que porteur par la parole mais en témoigne par tout son être!

 

“J’espère que c’est une image quand vous dites que vous croyez que les sages vous regardent ?

RAMANA, NISARGADATTA, n’existent pas, n’existent plus !

La particularité n’existe que dans le monde manifesté… vous connaissez l’exemple qu’employait souvent RAMAKRISHNA, la poupée de sel, lorsqu’elle plonge dans l’océan, elle devient l’océan, il n’y a plus de poupée de sel, plus rien…

Il en est de même de la vie particulière de l’individu FUSIONNANT dans le SOI, la VIE…

Ainsi, l’Être Réalisé continue-t-il d’avoir un corps tant qu’il est dans le monde manifesté mais lorsque le corps meurt, il n’y a pas une particularité qui demeure, mais c’est tellement évident que je ne m’étends pas davantage sur ce sujet.

Maintenant en ce qui concerne le fait de les voir en méditation :

Que feriez-vous d’une vision d’un sage quelconque ?

Serait-elle réelle ?

Serait-elle éternelle ?

Pourquoi rechercher des états ?

Même la plus belle et la plus grande expérience n’est qu’une expérience avec un début et une fin, elle ne sera jamais permanente et seul le TEMOIN, c’est-à-dire VOUS êtes permanent, tout le reste, absolument tout est provisoire, apparaît et disparaît : encore une fois, c’est votre conscience qui vous permet de le constater !

RAMAKRISHNA était un grand Bakhta et on sait les états qu’il expérimentait, mais c’était dans sa nature particulière, ne comparez pas avec la votre !

Ce n’est pas nécessaire et ce serait une erreur.

Alors surtout, ne culpabilisez pas, de ne pas être comme ceci ou comme cela, de ne pas voir ceci ou cela: j’ai moi même tant culpabilisé !

Quelle misère de se sentir coupable !

Si vous saviez ce que j’ai fait parce que je me sentais coupable, pêcheur etc.

Non, vous n’êtes coupable de rien et vous faites ce que vous pouvez sans avoir à rendre de compte à personne et à aucun moment !

Il faut juste AIMER par dessus tout sa recherche, c’est le seul  IL  FAUT  que j’emploie sans cesse !

Sans une PASSION et une FERVEUR totales, nous ne pouvons aller jusqu’au BUT ultime,  mais tout le reste est secondaire et dépend vraiment de chaque chercheur : personne n’a la même conscience et donc les mêmes besoins, les mêmes pratiques etc.

Il n’existe pas de GRANDE  VERITE comme on le croit trop souvent en dehors du SOI c’est-à-dire de LA  VIE dans sa totalité et ainsi ce qui vous semble vrai  est vrai, mais pour vous seulement, d’après ce que votre conscience est capable de comprendre et en plus, pour le moment, car votre conscience évolue !

 Ce que vous pensiez il y a 20 ans n’a plus rien à voir avec votre compréhension actuelle !

  “La réalisation n’est pas une question de temps mais une question d’intensité”

Oui, seule l’intensité compte et cela ramène encore et encore à la PASSION totale !

Il est indispensable d’avoir une ENVIE absolue, un AMOUR inconditionnel de notre recherche :

je veux trouver ce BONHEUR dont parle RAMANA, dont vit ELISABETH de la trinité (carmélite de DIJON que j’adore pour son Amour total, son côté excessif dans tout ce qu’elle fait ….)

Oui je veux absolument ce BONHEUR et il ne se trouve que dans notre Vraie Nature parce que, contrairement à tout ce qui est perçu par nos sens, ELLE est éternelle et c’est ma propre expérience !”