• images
  • 16 h 47 min
  • images
  • Aucun commentaire.

Pourquoi tant de souffrances dans le monde et comment y remédier?

 

 images2SE9EB1M

 bernard talrcna262

Voici probablement un des points les plus délicats et qui revient sans cesse dans les questions des chercheurs de tous bords et même des non-chercheurs car le problème de la souffrance et du mal dans le monde touche chacun d’entre nous depuis le début de l’humanité et chaque philosophe, chaque théologien a cherché à y répondre .
Pour illustrer ce thème je vous propose deux extraits
-Un de Ramana dans une réponse à un chercheur
-Un de Bernard dans une des réponses qu’il m’a faites sur ce questionnement.

Je rappelle au passage qu’une réponse d’un Être Réalisé est toujours faite à un moment donné pour un questionneur donné, sur cette même question Bernard m’a parfois fait d’autres réponses et l’a abordée sous un autre angle.

Essayez donc de ne pas figer les réponses mais sentez en quoi elles peuvent vous concerner, ainsi  dans l’exemple qui nous occupe vous verrez que la réponse de deux Êtres Réalisés,quelle qu’en soit la forme revêt le même caractère de profondeur et s’adresse à ce qui est essentiel pour le chercheur.
J’ai parfois conscience  à quel point le genre de réponse qui va suivre, peut révolter des gens politisés et fortement engagés dans le social et je constate par exemple, avec quelle dureté mais quelle lucidité Ramana parle du degré égocentrique de certains engagements humanitaires.
Même à un niveau « plus laïc » le psychanalyste Jacques Lacan mettait déjà en garde à sa manière sur le côté de violence contenue et de frustration que pouvait contenir toute forme d’aide aux autres.
S’il est dur parfois d’entendre ces paroles c’est qu’elles mettent en question la suprématie de notre ego et de l’identification forcenée que nous lui accordons.
Les remises en question d’un Être Réalisé et ce que même certains prennent pour des provocations, ne sont jamais gratuites et reposent toujours SUR L’AMOUR, loin de nous culpabiliser,elles nous montrent avec finesse les écueils à éviter et nous replacent toujours sur la voie de l’Amour qui à ce stade n’est plus mièvrerie de l’individu mais Amour total qui n’attend rien et qui n’est que AMOUR POUR L’AMOUR.

Je constate que même si , dans un premier temps les réponses de Ramana et de Bernard peuvent nous bousculer , elles sont au bout du compte d’une telle force, d’une telle sagesse que dans un second temps elles dynamisent notre recherche et surtout comme le rappelle souvent Bernard , revalorisent notre but: LA MERVEILLE DES MERVEILLES,LE BONHEUR TOTAL QUE SONT LA RÉALISATION DU SOI,SEUL MOYEN RADICAL AU FOND POUR DONNER UNE RÉPONSE DÉFINITIVE À CAS QUESTIONS QUI AUPARAVANT RESTENT BIEN INTELLECTUELLES ET CENTRÉES SUR L’INDIVIDU.

Je vous invite donc à goûter avec ravissement à ce nectar de deux grands Êtres Réalisés ,à le lire et le relire mais surtout avec les yeux du cœur et la passion du vrai chercheur.
———————–
-Texte de RAMANA

Q: Le monde est secoué par d’effroyables épreuves telles que la famine, les épidémies ,etc….
Quelle est la cause de ces calamités?
M : À qui tout cela apparaît -il?
Q : Ce que vous me dîtes là ne résout rien, je ne vois que misère autour de moi
M: Dans votre sommeil vous n’étiez pas conscient du monde et de ses souffrances ; à l’état de veille vous en prenez conscience.
Restez dans l’état dans lequel vous n’étiez pas affligé par tout cela.
Autrement dit lorsque vous n’avez pas conscience du monde, vous n’êtes pas affecté par ses souffrances.
Quand vous restez LE SOI, comme dans le sommeil, le monde et ses souffrances ne vous affectent plus.
Par conséquent : intériorisez vous. Voyez LE SOI!
Ce sera la fin de ce monde et de ses misères.
Q : Mais c’est de l’égoïsme !
M : Le monde n’est pas extérieur à vous.
Parce que vous vous identifiez à tort au corps, vous voyez le monde à l’extérieur et vous remarquez ses souffrances, mais elles ne sont pas réelles
(je note au passage que sur ces sujets Bernard ne dit pas que ces souffrances sont illusoires mais qu’elles sont PROVISOIRES. Cela peut sembler en effet très cruel et insultant de dire à quelqu’un qui vient de perdre sa famille dans un crash d’avion que tout cela n’est pas réel !!)
Cherchez la Réalité et débarrassez vous de cette fausse impression.
Q : Beaucoup de grands hommes travaillent pour l’intérêt public mais ne peuvent résoudre le problème de la misère du monde.
M : Ils sont égocentriques, d’où leur incapacité.
S’ils demeuraient dans le Soi, ils seraient différents.
Q: Pourquoi les Êtres Réalisés n’aident-ils pas?
M: Comment savez-vous qu’ils n’aident pas?
LES DISCOURS PUBLICS,LES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET L’AIDE MATÉRIELLE SONT TOUS SURPASSÉS PAR LE SILENCE DES ÊTRES RÉALISÉS, ILS ACCOMPLISSENT BIEN PLUS QUE LES AUTRES.
Q: Que devons-nous faire pour améliorer la condition du monde?
M:Si vous restez libre de toute souffrance,la souffrance n’existera plus nulle part.
Votre difficulté est due au fait que vous voyez le monde comme extérieur et que vous pensez qu’il y a de la souffrance dans le monde.
Mais les deux:le monde et la souffrance,sont en vous.
Si vous regardez en vous-même,il n’y a plus de souffrance.
Q: Dieu est parfait,pourquoi a t’il créé un monde imparfait ?
L’œuvre tient de la nature de son auteur, mais ici ce n’est pas le cas.
M: Qui soulève cette question?
Q: Moi en tant qu’individu.
M: Êtes -vous sėparė de Dieu pour poser cette question?
Tant que vous pensez être le corps, vous voyez le monde extérieur à vous et les imperfections vous apparaissent.
Dieu est perfection: son œuvre aussi est perfection.Mais vous voyez le monde comme imparfait à cause de votre fausse identification

(Là aussi Bernard et on le verra plus loin,met un bémol que je trouve rassurant et surtout non culpabilisant, en disant que cette identification n’est ni fausse ni honteuse mais qu’elle est NORMALE!

Heureusement que l’on se prend encore pour soi-même pour pouvoir retrouver les clefs de sa voiture et rentrer chez soi et reconnaître les gens que l’on aime,mais le point fondamental sur lequel insiste Bernard C’EST QUE NOUS NE SOMMES PAS QUE CELA!)
Q: Pourquoi LE SOI s’est-il manifestė sous la forme de ce monde misérable ?
M: POUR QUE VOUS VOUS METTIEZ À SA RECHERCHE !
Vos yeux ne peuvent pas se voir eux-mêmes,mais placez un miroir devant eux et ils pourront se voir.Il en va de même pour la création.
« Voyez vous vous-même d’abord et voyez ensuite que le monde est LE SOI.
Q: Ainsi tout se résume au fait que je dois toujours regarder en moi.
M: Oui
Q: Dois-je ne pas voir le monde du tout?
M: On ne vous enseigne pas de fermer vos yeux au monde.
Vous devez simplement vous voir vous-même d’abord,et voir ensuite le monde comme étant Le Soi.
________________________

-Texte de BERNARD

Dans une de mes lettres où je lui faisais part avec tristesse de l’état du monde, suite d’ailleurs à une expérience professionnelle qui avait particulièrement mise en lumière ce fait, Bernard me répondit:
« Je le dis souvent à titre d’exemple: si l’on prenait un super-cliché de la vie sur la planète à cet instant même : que verrait-on?
La vie qui grouille partout , une vraie folie,des viols, des mises en examen pour pédophilie,des assassinats,des accidents en tous genres, des catastrophes multiples,des naissances heureuses, malheureuses,des morts, en fait tout et n’importe quoi!
C’est le propre de la vie de se manifester et absolument « POUR RIEN »! Impossible de la retenir!
Ensuite les individus vont classer les événements qui arrivent en plusieurs catégories : les bonnes choses, les moins bonnes, et les mauvaises.
Rappelons que ce classement est fait tout simplement en fonction de la conscience que l’on en a et que personne n’a la même conscience !

D’autre part, que l’on accepte ou pas les « aléas du quotidien » comme tu dis,ces aléas se produiront malgré tout !
D’ailleurs plutôt que de dire « accepter ce qui arrive » comme je l’entends souvent, je préfère dire simplement qu’il faut « faire avec »!
Mais bien sûr :on a la possibilité de changer la conscience de ce que l’on a de cela, ce qui est tellement plus simple!

Ce brouhaha quotidien comme tu l’appelles, ne concerne en fait que l’individu et TU N’ES PAS CET INDIVIDU EN PERMANENCE ET C’EST TA CONSCIENCE QUI TE PERMET DE LE SAVOIR!
Demeure le plus possible en cette conscience-c’est à dire, l’attitude témoin -plutôt que dans l’interprétation qu’en fait sans cesse le processus mental, et ainsi les choses seront vues telles qu’elles sont.
Le reste se fera de lui-même !
OUVRE LES PORTES DE LA PRÉSENCE, DE TA PRÉSENCE, CAR IL N’Y A RIEN D’AUTRE!
Présent à toi-même, le reste tombera tout seul et alors « QUELLE MERVEILLE! »
Oui, pas besoin d’autre chose, puisque tout se passe là où tu es, c’est LE SOI ou VIE TOTALE,ET CELA TU L’ES EN PERMANENCE.

En attendant, il reste bien sûr cette identification naturelle , je le précise toujours, elle n’est pas une erreur ou une illusion mais elle est naturelle, provisoire et tombera faute de combattant!

Garde ta confiance intacte,continue à alimenter ta passion totale, ton envie gigantesque de fusionner en CE qui est cherché et pressenti de plus en plus fort au plus profond de ton cœur, et si tu désires plus que toute autre chose ce merveilleux BONHEUR,L’ÉCHEC EST IMPOSSIBLE !

Le chercheur qui ne Réalise pas n’avait pas la passion totale et la ferveur inconditionnelle nécessaires : c’est tout!
Il est totalement impossible de manquer CE que l’on est, si on le désire vraiment!
Comment pourrait-on manquer ce que l’on Est? »
______________________________________________________
Je reposais récemment à ce sujet une nouvelle question à Bernard et voici ci-après ma question assortie de sa réponse :

Q :Je voulais revenir sur cette éternelle question de la souffrance dans le monde: Pourquoi tant de souffrances, de folie meurtrière ?Les religieux ont besoin du péché originel ou de la loi du karma pour l’expliquer,mais tu m’as aussi dit un jour que c’était le propre de la vie que de se manifester absolument « POUR RIEN »C’est tout de même un peu dur à avaler ce non sens!

R : Mais quel non sens ? Où vois tu un non sens ?
La condition de l’être humain sur terre ? les souffrances des individus ? le comportement de ces individus ? et Pour rien ajoutes tu…
Pour rien en effet, cela concerne la Manifestation de la VIE, c’est mon expérience bien entendu !

la VIE, la VIE tout court et donc la BASE, c’est-à-dire, Moi…ne peut avoir de But, ce n’est pas un super intellect qui trace des plans sur la comète comme l’on dit ….

C’EST simplement : LA VIE EST SANS AVOIR A DEVENIR IL NE PEUT Y AVOIR UN QUELCONQUE PROJET QUEL QU IL SOIT, mais c’est tellement étrange de l’écrire…

D’un autre côté, je pourrais bien entendu parler de la souffrance humaine et des comportements horribles, meurtres etc… mais je ne crois pas que cela concerne mon TÉMOIGNAGE sur la recherche de notre nature véritable, tout simplement ..…