• images
  • 10 h 42 min
  • images
  • Pas de commentaire.

« TOUT EST LE SOI » : Chapitre 13 de la Ribhu Gita.

 

 

 

La Ribhu Gita, littéralement « Chant de Ribhu », est la sixième partie du Shiva Rahasya, un texte mystique légendaire d’Inde. La totalité de la Ribhu Gita est censée représenter l’enseignement donné au Sage Ribhu par Dieu lui-même, sous la forme de Shiva, l’aspect sans forme de la divine activité, en laquelle tous les êtres et choses sont déjà éternellement absorbés.

Bhagavān Sri Ramana Maharshi attribuait une valeur unique à cet exposé lucide de la vérité suprême.

C’est Paliniswami qui apporta à Ramana une copie du texte de la Ribhu Gita. Ce dernier racontait souvent à quel point il fut surpris d’y découvrir l’exacte description de sa propre Réalisation et de celle de tant de chercheurs.
J’ai déjà publié sur ce site le chapitre 26 de la Ribhu Gita, dans la même rubrique, aujourd’hui je publie le chapitre 13 jusqu’ici inédit en Français et dont la traduction m’a été fournie par un ami chercheur : Max DARDEVET (site WordPress : les aurores chantent).

Ces textes sont à la fois très simples, apparemment simplistes, mais méfiez vous il n’en est rien. En tout cas il faut se garder de croire trop vite que l’on a compris alors qu’il n’y a rien à comprendre en fait et c’est ce qu’ils essaient de nous dire à leur manière. Dès que nous croyons saisir quelque chose, cela nous échappe et c’est heureux car nous ne serions encore que dans le limité c’est-à-dire ce qui a un début, donc automatiquement une fin. Ces textes nous mènent toujours au-delà et ont une sorte de rythme incantatoire, que l’on arrive à percevoir tout de même malgré la perte inévitable due à la traduction. Ils disent tout et son contraire, nous étourdissant, pour nous faire sortir de nos repères dualistes car LE SOI n’est rien de ce que nous croyons, même si : « Rien n’existe hors du Soi ».

Si la lecture est vivante alors le ressenti est vertigineux. Chaque tradition a ses moyens pour nous faire approcher de l’indicible, les Musulmans parlent des 1000 noms d’Allah, les catholiques utilisent la théologie apophatique c’est-à-dire : Dieu n’est ni ceci, ni cela et de la même façon on arrive à la perte des repères pour aller toujours au-delà de nos concepts étriqués.

Ainsi ce « rien n’existe en dehors du Soi » est vertigineux car bien sur on est d’accord quand il s’agit d’un beau coucher de soleil, d’un personnage merveilleux, mais on frémit quand on pense que ça concerne aussi le tas d’ordures putrides et des tueurs et violeurs sanguinaires. Alors oui chaque être même celui que nous trouvons le plus abject, a la nature du Soi, mais disons qu’il l’exprime selon son mode personnel. Il ne faut pas confondre en quoi que ce soit cette vision avec un panthéisme (on fait souvent l’erreur je l’ai constaté). Si je suis Dieu, que mon chien est Dieu, que Hitler est Dieu alors tout va bien il n’y plus rien à bouger, ni à faire et on tombe rapidement dans des situations aberrantes.

Disons que ce qui m’a permis le mieux de contourner ces obstacles de compréhension, en ce qui me concerne, c’est la notion de REFLET. LE SOI imprègne tout mais N’EST NULLEMENT AFFECTE PAR QUOI QUE CE SOIT, et je trouve que l’image la plus forte pour ma compréhension de ce mystère (bien que chaque image rappelons nous le, n’est qu’une approximation, une aide) c’est l’image du cinéma.

Sur l’écran blanc du cinéma assimilable au SOI, se déroulent des scènes de l’horreur à l’extase, des jets de sang qui nous font frémir, des mets merveilleux qui nous mettent l’eau à la bouche etc…et quand le film est fini, qu’il y ait eu des horreurs ou des scènes d’extase voluptueuses sur l’écran : il reste totalement immaculé prêt à recevoir une nouvelle projection.

 

 

1-Ce qui est difficile à obtenir dans le monde, la plus haute essence de l’essence. Tout ceci est la nature du Soi. Rien n’existe hors du Soi.

2-Tout est le Soi. Le Suprême. Le Soi le plus haut. Ce qui est au-delà de tout. La nature du Soi est la béatitude éternelle. Rien n’existe hors du Soi.

3- La nature du grand Soi est parfaite. Le Soi brillant. Le Soi éternel. La nature du Soi ne change pas. Le Soi pur sans individualité.

4-  La nature du Soi est la paix et le sans paix. Rien n’existe hors du Soi. Le Soi individuel est le Soi Suprême. Le Soi en tant que conscience et sans conscience. Le Soi est un. La nature du Soi est une. Le Soi est exempt de ce qui n’est pas un.

5- La nature du Soi est ce qui est libéré et ce qui n’est pas libéré. Exempt du libéré et du non libéré. La nature du Soi est libération. Rien n’existe hors du Soi.

6-La nature du Soi est la dualité et la non dualité. Il est exempt de dualité et de non dualité. Le Soi est exempt de tout. Rien n’existe hors du Soi.

7- La nature du Soi est la joie et la non joie. Le Soi est de nature divine. Le Soi est d’essence exempt de conception. Rien n’existe hors du Soi.

8- Le Soi est indivis. Le Soi est immaculé. Le Soi est intellect. Le Soi de la Personne Primordiale. Le Soi est béatitude. Le Soi est non né. Rien n’existe hors du Soi.

9- Le Soi est innombrable. Le Soi est multitude. Le Soi immortel est interne à l’immortalité. Le Soi du passé, du présent et du futur. Rien n’existe hors du Soi.

10- Le Soi est tout. Le Soi est concevable. Le Soi est mesurable il est donné par l’imagination. Le Soi est serein et de nature transcendante. Rien n’existe hors du Soi.

11- La nature du Soi est constamment manifeste, elle est toujours expérimentée directement. La nature du Soi est dépourvue d’altérité. Rien n’existe hors du Soi.

12- La nature du Soi est dépourvue de non-être, d’altérité, elle est le Seigneur. Le Soi pur n’est ni connaissance ni ignorance, sans dimension ni non dimension.

13- Le Soi est dépourvu de permanence et d’impermanence. Le Soi est différent des résultats d’ici et de là-bas. Le Soi est vide des sept śama etc…Rien n’existe hors du Soi.

14- Le Soi est dépourvu du désir de libération. Le Soi est le son. Le Soi est maîtrise de soi. La nature du Soi est toujours un recueillement. Rien n’existe hors du Soi.

15- Le Soi est toujours patience. Dans le Soi se tient la méditation. Le Soi est pureté et s’y maintient toujours. Rien n’existe hors du Soi.

16- Le Soi est dépourvu de la gaine grossière de la nourriture. Il est exempt de la gaine du prāṇa. Le Soi est dépourvu de la gaine du mental. Rien n’existe hors du Soi.

17- Le Soi est dépourvu de la gaine de l’intellect. Il est exempt de celle de la béatitude. Le Soi est dépourvu des cinq gaines. Rien n’existe hors du Soi.

18- La nature du Soi est inébranlable. Il est exempt des différenciations. Le Soi est dépourvu de Śabdānuviddha (nom d’un Yoga). Rien n’existe hors du Soi.

19- Le Soi est dépourvu du corps grossier. Il est exempt du corps subtil. Le Soi est dépourvu du (corps) causal. Rien n’existe hors du Soi.

20- Le Soi est vide de ce qui est envahi par le visible. Il est exempt de commencement, de milieu et de fin. En paix, le Soi est vide de Samâdhi. Rien n’existe hors du Soi.

21- Le Soi est dépourvu de parole de sagesse. Il est exempt du « Je suis Brahman ». Le Soi est la parole « Tu es Cela ». Rien n’existe hors du Soi.

22- Le Soi n’est pas « Ceci est le Soi ». Il est exempt de toute parole sur le Soi. Le Soi est la syllabe Om. Le Soi des qualités. Rien n’est hors du Soi.

23- La nature du Soi est dépourvue de l’état de veille. Elle est exempte de l’état de rêve. La nature du Soi est plénitude. Rien n’existe hors du Soi.

24- Le Soi est le passé. Le Soi est le futur. Le Soi est inaltérable. Le Soi est conscience. La nature du Soi est sans commencement et sans milieu. Rien n’existe hors du Soi.

25- Le Soi est dépourvu de toutes pensées. Il est clair, seulement conscience et impérissable. Il est dépourvu de connaisseur et de connaissable. Rien n’existe hors du Soi.

26- Le Soi est un. Le Soi est dépourvu de l’un. Il est exempt de dualité et de non dualité. Le Soi est lui-même. Le Soi est de nature innée. Rien n’existe hors du Soi.

27- Le Soi est le quatrième état (turya) et aussi le Soi éternel. Le Soi est ce qui est sans importance. Le Soi est dépourvu de mesure et de non mesure. Rien n’existe hors du Soi.

28- Le Soi multiple est la limite des mots. En s’en réjouissant il est la joie du discours. Le Soi est dépourvu de tout. Rien n’existe hors du Soi.

29- Regarde seulement le Soi. Considère-toi comme le Soi. Expérimente le Soi par toi-même. Réjouissez-vous de vous-même. Rien n’existe hors du Soi.

30- Vous êtes heureux seulement en vous-même. Vous êtes seulement le Soi. Regardez le Soi en vous-même. Ecoutez le Soi en vous-même.

31- Etant satisfait avec soi-même. Se sentant soi-même avec soi-même. Se sentant soi-même cendres. Rien n’existe hors du Soi.

32- Soi-même est la joie du Soi. Soi-même est ce qui est agréable au Soi. Il faut croire seulement en soi-même. Rien n’existe hors du Soi.

33- On doit seulement entendre le Soi. Laissez le Soi être ce qui est prescrit. Désirez toujours le Soi. Adorez toujours le Soi. Louez éternellement le Soi.

34- Célébrez éternellement le Soi. Préservez-vous vous-même. Désirez toujours le Soi. Rien n’existe hors du Soi.

35- Cette terre est seulement le Soi. Cette eau est seulement le Soi. Cette lumière est seulement le Soi. Rien n’existe hors du Soi.

36- Ce vent est seulement le Soi. Ce ciel est seulement le Soi. Cet ego (ahaṃkāra) est seulement le Soi. Rien n’existe hors du Soi.

37-Cette pensée est seulement le Soi. Le mental est seulement le Soi. L’intellect est seulement le Soi. Rien n’existe hors du Soi.

38- Ce corps est seulement le Soi. Cette qualité est seulement le Soi. Cette connaissance est seulement le Soi. Rien n’existe hors du Soi.

39- Ce mantra est seulement le Soi. Le japa est seulement le Soi. Ce monde est seulement le Soi. Rien n’existe hors du Soi.

40- Ce son est seulement le Soi. Cette saveur est seulement le Soi. Ce toucher est seulement le Soi. Rien n’existe hors du Soi.

41- Cette odeur est seulement le Soi. Ce calme est seulement le Soi. Cette souffrance est seulement le Soi. Ce bonheur est seulement le Soi.

42- Ce monde est seulement le Soi. De ce Soi seulement est l’état de rêve. L’état de sommeil profond est seulement le Soi. Rien n’existe hors du Soi.

43- L’action est seulement le Soi. Le Soi seul. C’est toujours le non deux. La dualité est seulement le Soi. Rien n’existe hors du Soi.

44- Ce qui est ici est seulement le Soi. Partout c’est le Soi. Ce monde est seulement le Soi. Rien n’existe hors du Soi.

45- Ce qui est vu est seulement le Soi. Ces gens existent seulement en tant que Soi. Tout ceci est seulement le Soi. Rien n’existe hors du Soi.

46- Śambhu (Siva) est seulement en tant que Soi. Ce monde est seulement le Soi. Ce Brahmâ est seulement en tant que Soi. Rien n’existe hors du Soi.

47- Ce soleil est seulement en tant que Soi. Ce qui est inerte est seulement le Soi. Cette méditation est seulement le Soi. Ce résultat est seulement le Soi.

48- Ce yoga est seulement en tant que Soi. Tout ce monde est en tant que Soi. Tous les êtres sont en tant que Soi. Rien n’existe hors du Soi.

49- Tout ce qui arrive est en tant que Soi. Tout guru est en tant que Soi. Tout disciple est en tant que Soi. Rien n’existe hors du Soi.

50- Tout dieu est en tant que Soi. Tout résultat est en tant que Soi. Tout but est en tant que Soi. Rien n’existe hors du Soi.

51- Tout lieu saint est en tant que Soi. Soi-même est en tant que Soi. Toute libération est en tant que Soi. Rien n’existe hors du Soi.

52- Tout désir est en tant que Soi. Tous les actes sont en tant que Soi. Toute colère est en tant que Soi. Rien n’existe hors du Soi.

53- Toute connaissance est en tant que Soi. Toute direction est en tant que Soi. Toute convoitise est en tant que Soi. Rien n’existe hors du Soi.

54- Toute défaillance est en tant que Soi. Toute peur est en tant que Soi. Toute anxiété est en tant que Soi. Rien n’existe hors du Soi.

55- Tout courage est en tant que Soi. Toute détermination est en tant que Soi. Toute vérité est en tant que Soi. Rien n’existe hors du Soi.

56- Toute instruction est en tant que Soi. Tout ce qui est constant est en tant que Soi. Tout ce qui est mesurable est en tant que Soi. Rien n’existe hors du Soi.

57- Tout secret est en tant que Soi. Tout ce qui est favorable est en tant que Soi. Toute pureté est en tant que Soi. Rien n’existe hors du Soi.

58- Toute chose est en tant que Soi. Toute vérité est le Soi. L’être est le Soi. La plénitude est le Soi. La perte est le Soi. Le Soi et le Soi Suprême. Il est au-delà de l’au-delà.

59- « Dorénavant » est le Soi. « De ce lieu là » est aussi le Soi. La vérité est seulement en tant que Soi. Rien n’existe hors du Soi.

60- En effet la nature du Soi est toutes choses, le visible et l’invisible, le mobile et l’immobile. En écoutant que tout est en tant que Soi l’homme atteint la libération.

61- Bhagavān Siva qui est l’époux de Uma Parvati est le Seigneur immuable. Seul par son pouvoir de mâyâ, il est la cause efficiente de ce monde éveillé merveilleux des êtres et de la succession des phénomènes.

Ainsi se termine le chapitre treize du dialogue entre Ribhu et Nadāgha qui est intitulé « Tout est le Soi », de la sixième partie du Sri Siva Rahasyam.